10 signes précurseurs du cancer du poumon que vous devriez connaitre

Le cancer est un fléau ravageur qui emporte des millions de vie chaque année, mais qui peut souvent être guéri s’il est découvert à temps. Pour cela, il est important de connaitre tous ses signes précurseurs. Dans cet article, vous trouverez 10 symptômes du cancer du poumon et nos conseils afin de prévenir ce dernier.

Les chances de rémission d’un cancer sont plus importantes si celui-ci est diagnostiqué à un stade précoce. Découvrez 10 symptômes signalant un cancer du poumon à ne surtout pas négliger ainsi que nos conseils pour vous en prévenir.

1. Une toux chronique

La manifestation d’un cancer du poumon commence presque toujours par une toux chronique qui persiste malgré les traitements. Elle est provoquée par la prolifération de petites cellules cancéreuses dans les voies respiratoires. Bien qu’elle puisse être légère et indolore, vous devez absolument consulter votre médecin si jamais vous souffrez d’une toux qui ne disparait pas.

2. Des changements dans votre toux

Si vous souffrez régulièrement d’une toux, il est important de faire attention aux moindres changements la concernant.

3. Des infections respiratoires récurrentes

Lorsque vous souffrez d’un cancer, votre système immunitaire se retrouve considérablement affaibli. Par conséquent, si vous souffrez d’infections respiratoires ou pulmonaires de façon récurrente, il est primordial d’en parler à votre médecin traitant.

4. Un essoufflement

L’essoufflement chronique est un autre signe alarmant désignant un cancer. Si vous vous retrouvez souvent à bout de souffle après ou pendant une activité physique, ou même au repos, cela pourrait indiquer un cancer du poumon. Il est donc important de consulter votre médecin afin d’en comprendre les causes.

5. Des douleurs à la poitrine ou à l’épaule

Le fait de ressentir une douleur à l’épaule ou à la poitrine lorsque vous respirez peut être un symptôme du cancer du poumon, surtout si cette douleur n’est pas liée à un mouvement spécifique.

6. Des symptômes similaires à ceux de la grippe

Les cancers causent très souvent un malaise général qui peut parfois prendre la forme de symptômes similaires à ceux de la grippe, comme une extrême fatigue.

7. Un gonflement du visage et/ou une difficulté à avaler

Le cancer du poumon a généralement des répercussions sur les régions avoisinantes, comme la poitrine, le cou et le visage au fur et à mesure qu’il se prolifère dans votre corps. Si vous remarquez que vos ganglions sont enflés, cela pourrait simplement être dû à une infection comme cela pourrait signifier un problème plus dangereux comme un cancer. Il est encore une fois nécessaire de consulter un médecin qui pourra vous éclairer sur l’origine de votre mal.

8. Des douleurs inexpliquées

Lorsqu’une personne souffre d’un cancer du poumon, ou n’importe quelle autre forme de cancer, l’un des signaux envoyés par son corps afin de le lui signaler est de provoquer une inflammation générale, ce qui cause des douleurs dans différentes parties du corps. De plus, les personnes atteintes du cancer du poumon souffrent également de maux de tête en raison de la faiblesse de l’apport en oxygène.

9. Des difficultés respiratoires

Des difficultés respiratoires, également appelées dyspnée, sont présentes dans 25 à 40% des cas de cancer du poumon et constituent donc un symptôme à ne pas négliger.

10. Des expectorations de sang

Si vous crachez du sang, il faut vous rendre sans plus attendre chez votre médecin traitant. En effet, l’hémoptysie constitue l’un des symptômes les plus importants du cancer du poumon et nécessite une prise en charge immédiate.

Comment vous protéger du cancer du poumon

Afin de prévenir ce cancer, il est primordial d’éviter ses principaux facteurs de risque :

·  Le tabagisme

C’est le plus grand facteur de risque de ce fléau. En fumant, vous vous exposez et exposez votre entourage au risque d’avoir un cancer du poumon.

·  Le radon

C’est une substance naturelle résultant de la décomposition de l’uranium dans le sol et les roches. Elle est hautement cancérigène et multiplie les risques de cancer du poumon chez les fumeurs. Il est donc recommandé de surveiller vos sols et vous assurer qu’ils ne présentent pas de traces de radon.

·  L’amiante

Étant un composé chimique cancérigène, il vaudrait mieux éviter toute exposition prolongée à l’amiante et vous assurer que les produits que vous utilisez n’en contiennent pas.

·  Le dépistage

Le dépistage précoce reste le meilleur moyen d’augmenter les chances de guérison. Il est donc important de faire des examens régulièrement pour détecter le cancer.

Laisser un commentaire